Informations régionales

La protection complète de la gestion de l'offre était intenable devant Trump, disent Lebouthillier et Massé

La protection complète de la gestion de l'offre était intenable devant Trump, disent Lebouthillier et Massé

2 octobre 2018

La députée de la Gaspésie-les Îles estime qu’il faudra que les consommateurs québécois soient plus sensibilisés que jamais à choisir les produits laitiers québécois.

 

            Maintenant qu’une nouvelle brèche a été faite dans la gestion de l’offre, les produits laitiers américains pourront accéder à de nouveaux marchés en sol canadien.

 

            Diane Lebouthillier promet que de l’aide financière permettra de compenser les producteurs pour cette croissance de la compétition.  En combinant l’accès octroyé par les ententes Transpacifique, européenne et Canada-États-Unis-Mexique, la filière laitière perd maintenant 9 % de son marché intérieur qui lui était garanti avec le système en place.

 

            Mais les consommateurs québécois peuvent protéger une partie du marché aussi en choisissant les produits provenant des fermes du pays, estime la députée de la Gaspésie-les Îles :

 

            Le député d’Avignon-la Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, a fermement appuyé les producteurs laitiers par le passé.  Cependant, le président américain souhaitait abolir la gestion de l’offre et donc, il fallait faire des concessions pour préserver l’essentiel du système canadien :

 

            Ottawa doit former un comité pour déterminer le soutien financier à mettre en place pour les producteurs laitiers. 

Retour

PARTAGER