Informations régionales

La progression est lente pour le véhicule électrique

La progression est lente pour le véhicule électrique

13 février 2019

La proportion de consommateurs qui choisissent le véhicule électrique demeure négligeable en Gaspésie-les Îles.

 

            Même que la croissance des ventes est moins soutenue que dans toutes les autres régions de la province, excluant le Nord-du-Québec.

 

            Au 31 décembre dernier, le territoire comptait 139 véhicules électriques pour un peu moins de 92 mille habitants.

 

            Par tranche de 10 000 personnes, la Gaspésie-les Îles compte donc 15 voitures électriques. 

 

            En comparaison, Lanaudière compte plutôt 82 véhicules électriques pour 10 000 habitants.  Cette région est en tête de liste au Québec, suivie de la Montérégie, de l’Estrie et de Laval.  La croissance vers le véhicule électrique s’avère plus marquée dans les régions urbaines.  En bas de liste se retrouvent, le Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, l'Abitibi-Témiscamingue et la Côte-Nord, toutes devant la Gaspésie.

 

            Toutes régions confondues, c’est la Chevrolet Volt qui était la plus vendue des modèles de véhicules électriques en 2018.

 

            D’un point de vue politique, note l’Association des véhicules électriques du Québec, ce sera la première année complète pour le nouveau gouvernement de la CAQ au Québec et une élection aura lieu à l’automne du côté fédéral. Il faudra voir si les rabais provinciaux seront maintenus, notamment le rabais à l’achat d’une voiture usagée qui permet d’élargir le bassin d’électromobilistes. 

Retour

PARTAGER