Informations régionales

La mairesse Castilloux revoit ses pratiques par prudence

Lise Castilloux, jeudi, devant la presse et des gens du public Photo: Julie Drapeau

La mairesse Castilloux revoit ses pratiques par prudence

10 juin 2022

La mairesse de Caplan freine ses contacts avec les employés municipaux.

 

Lise Castilloux a réagi pour la première fois hier en point de presse, au rapport de la Commission municipale du Québec, elle qui touche toujours un salaire rehaussé pour remplir certaines tâches supplémentaires, en l’absence d’un directeur général.  Toutefois, elle limite maintenant ses interventions à l’hôtel de ville, par prudence.

 

            La Commission municipale du Québec est d’avis que la mairesse a outrepassé les règles en acceptant des fonctions dédiées à un officier municipal.  La Commission blâme aussi le conseil municipal de lui avoir accordé un salaire supplémentaire.

 

Selon la commission, la municipalité a trop tardé avant d’ouvrir le poste. Caplan est sans dg depuis le mois de septembre.

 

Lise Castilloux soutient que le conseil a fait tout son possible pour recruter une ressource, les élections de novembre ayant ralenti le processus.  Elle soutient ne pas avoir abusé, notant même que son expérience comme DG pendant 13 ans aide la municipalité à tenir les finances serrées :

 

            Caplan a décidé de ne pas opté pour les services d’une ressource externe dont les coûts oscillent aux environs de 125$ de l’heure.

 

La municipalité demande une rencontre avec la commission.  Les élus soutiennent qu’ils n’ont pas pu apprécier la preuve recueillie par cette instance, ce qui est injuste, selon eux.

Retour

PARTAGER