Informations régionales

La directrice invite au dialogue

La directrice invite au dialogue

15 mai 2019

La directrice de l’ATR pense qu’il y aura moyen de trouver un terrain d’entente dans le dossier des yourtes à Carleton.

 

            Joëlle Ross estime qu’il est possible d’établir un juste milieu entre l’offre d’hébergement en yourtes sur le barachois tout en protégeant les paysages et en s’assurant que l’environnement soit protégé.

 

            La directrice de Tourisme Gaspésie, Joëlle Ross, explique qu’il arrive souvent que des gens ayant des objectifs louables en arrivent à une certaine confrontation.

 

            Elle fait un parallèle avec Escale Gaspésie qui subit des pertes depuis que Transport Canada a imposé une réduction de vitesse de 10 nœuds aux navires de 20 mètres et plus, pour éviter les collisions avec des baleines noires dans le golfe Saint-Laurent.  En 2017, 15 entreprises de croisières ont décidé d’annuler leur escale prévue en Gaspésie mais la situation s’est améliorée en 2018. 

 

            Selon elle, il ne faut pas empêcher les entrepreneurs comme Aux quatre vents de faire du développement, mais tous les aspects doivent être considérés.  Surtout que les touristes sont de plus en plus conscientisés à l’environnement :

            Selon Joëlle Ross, c’est peut-être le nombre qui provoque un questionnement chez les citoyens. Au départ, l’entreprise a installé 2 yourtes puis en a ajouté 2 autres au fil du temps.  Elle souhaite en installer 2 autres sur le même plan d’eau pour faire passer le nombre à 6 :

            Favorable au départ à l’idée, le conseil municipal a pris la demande en délibéré après que des citoyens aient manifesté leur opposition à ce nouvel ajout dans un écosystème fragile.

 

Retour

PARTAGER