Informations régionales

La Coalition des Gaspésiens presse Ottawa de forcer la main de Via Rail

La Coalition des Gaspésiens presse Ottawa de forcer la main de Via Rail

31 août 2021

La Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train insiste pour que le gouvernement intervienne dans une reprise rapide et graduelle du service de train de passagers dans la péninsule gaspésienne.

 

 La Coalition souhaite du moins que le train de Via Rail, interrompu en 2013, puisse de nouveau rouler jusqu’à New Richmond et Caplan, rappelant que le rail est sécuritaire.

 

Selon le plan par étape suggéré par la Coalition, le train rejoindrait New Carlisle en automne 2022, Chandler, Percé lorsque le chemin de fer sera réparé et ultimement, Gaspé, au plus tard en 2025.   

 

Le service de transport de passagers a été interrompu en raison de l’usure du réseau qui n’avait subi aucune ou de très rares rénovations.  À titre d’exemple, les ponts de Cascapédia-Saint-Jules ont dû être remplacés au coût de 22,5 millions de dollars.

 

Bernard Babin, responsable des relations médias de la Coalition, explique que, comme tous les réseaux de transport, l’implication de l’État est essentielle.   Il dénonce l’entêtement de Via Rail à reprendre ses activités lorsque le dernier tronçon du réseau sera réhabilité : 

 

Bernard Babin soutient qu’un service de navettes peut compléter les liaisons entre les villes.  D’ailleurs, la Régîm offre la liaison à la gare de Campbellton jusqu’au 30 septembre aux clients de Via Rail qui résident du côté sud de la Gaspésie.

Retour

PARTAGER