Informations régionales

La candidature d'Hélène Desaulniers est maintenant officielle

Hélène Desaulniers et Sonia Lebel

La candidature d'Hélène Desaulniers est maintenant officielle

18 juin 2018

La candidate caquiste dans Bonaventure ne croit pas que les positions de son parti concernant l’éolien et la cimenterie seront un frein à sa campagne.

 

            Hélène Desaulniers portera les couleurs de la Coalition Avenir Québec aux prochaines élections provinciales.  Cette résidente de Paspébiac est la mère de deux jeunes filles.  Elle est âgée de 33 ans.  Elle est directrice d’un centre de la petite enfance à Port-Daniel et elle est aussi intervenante en zoothérapie à l’hôpital de Maria.  Sa candidature est sa première implication en politique. Elle affirme se joindre à la CAQ, car ce parti représente bien ses valeurs, notamment en entrepreneuriat.  Même si le parti de François Legault s’est farouchement opposé à la filière éolienne développée en Gaspésie et à la cimenterie, elle ne croit pas que ces positions viendront la hanter pendant la campagne. Elle ne voit pas de paradoxe entre l’opposition de la CAQ à la cimenterie et le fait que son conjoint y occupe un poste.  Selon elle, les questionnements de la CAQ lorsque la cimenterie était encore en projet de construction, étaient légitimes :

            Elle affirme qu’un gouvernement caquiste supportera la filière éolienne en Gaspésie :

            La candidate caquiste dans Champlain et ancienne procureure à la commission Charbonneau, Sonia Lebel s’est déplacée pour l’occasion. Elle concède que les caquistes étaient pratiquement invisibles dans Bonaventure, mais elle ajoute du même souffle qu’il faut du temps à un jeune parti pour s’implanter.  L’arrivée d’Hélène Desaulniers marque un nouveau départ, dit-elle :

            Parmi les thèmes qui retiennent l’attention de la candidate, mentionnons des soins de santé de proximité, l’éducation et le transport régional, entre autres.

 

 

Retour

PARTAGER