Informations régionales

La base de l'alimentation marine en difficulté

La base de l'alimentation marine en difficulté

4 février 2019

           La biomasse de phytoplanctons et de zooplanctons a diminué de 50 pour cent dans les eaux terre-neuviennes, au cours des quatre dernières années, selon Pêches et Océans Canada.
 

            Stéphane Plourde, chercheur en océanographie biologique à l’Institut Maurice Lamontagne, qui note cette même tendance ailleurs, dans les Maritimes et dans le golfe du Saint-Laurent, dit que les causes n’en sont pas clairement identifiées. Il constate cependant une diminution des sels nutritifs à la surface, nécessaires à la floraison planctonique, à cause du réchauffement qui affecte la circulation entre les différentes strates de la colonne d’eau :
 

 

            À la base de la chaîne alimentaire, les phytoplanctons et zooplanctons servent entre autre de nourriture aux baleines.
 

            Le chercheur scientifique spécialisé en mammifères marins, Mike Hammill, souligne que leur baisse d’abondance aura aussi un impact sur le capelan, la morue et même les phoques du Groenland :
 

 

            Reste à savoir si les anomalies observées dans les conditions atmosphériques et environnementales, qui affectent les processus de production planctonique habituellement cycliques, deviendront la norme.

Retour

PARTAGER