Informations régionales

L'énergie éolienne s'invite à nouveau dans le débat

L'énergie éolienne s'invite à nouveau dans le débat

13 septembre 2018

Le président de la Régie intermunicipale de l’Énergie de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine aimerait que le discours de la Coalition Avenir Québec soit plus cohérent.

 

            Le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, a interpellé les candidats dans la présente campagne pour qu’ils clarifient leur position sur la filière éolienne au Québec.

 

            Avec les élus des autres municipalités de la région qui tirent des revenus de l’exploitation de quelques parcs en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, le maire de Sainte-Anne-des-Monts soutient que le prochain gouvernement devra commander un nouveau bloc d’électricité à Hydro-Québec en visant la production éolienne.  Les retombées économiques sont directes, fait-il valoir, puisqu’en plus de générer des revenus autonomes dans les administrations municipales, le développement de cette filière a amené des usines de composantes d’éoliennes qui créent des emplois.

 

            Simon Deschênes soutient que l’esprit général de la lettre qu’a envoyée la candidate Hélène Desaulniers lui laisse une bonne impression.  Cependant, sa position lui paraît incohérente avec celle de son chef, François Legault :

 

            Le président de la Régie intermunicpale de l’énergie sent que la candidate de la CAQ fait des efforts pour bien comprendre cette sphère de l’économie régionale.  Il rappelle qu’elle est, elle-même entrée en contact d’ailleurs avec lui cet été pour mieux connaître les enjeux.  Maintenant, aura-t-elle la capacité de faire valoir son importance au sein de ce parti? :

 

Retour

PARTAGER