Informations régionales

L'école des Pêches veut récupérer son accréditation

École des pêches et de l'aquaculture du Québec, Grande-Rivière Source: google street view

L'école des Pêches veut récupérer son accréditation

17 septembre 2019

L’École des Pêches et de l’Aquaculture de Grande-Rivière tente de récupérer son accréditation de Transports Canada pour diplômer les capitaines de pêche.

 

            Le ministère fédéral a suspendu l’accréditation de l’école des pêches après avoir fourni une liste de non-conformité l’hiver dernier.    

 

            L’école confirme que Transports Canada avait accolé des délais à la liste d’éléments à améliorer et qu’elle n’a pas répondu à la demande avant l’échéance.

 

            Toutefois, l’institution d’enseignement travaille à faire repousser la date limite.  François Castilloux, le nouveau directeur à l’école des pêches est entré en poste hier et il travaille sur ce dossier prioritaire, affirme la directrice du Cégep de la Gaspésie-les Îles, Yolaine Arseneau.

 

            Un plan d’action a été soumis à Transports Canada :

 

            Yolaine Arseneau ne blâme pas Transports Canada. Le ministère fédéral aurait pu être considéré comme trop sévère, mais ce n’est pas le cas, selon la directrice.  Par ailleurs, elle ne croit pas davantage que le ballotement à la direction de l’école dans la dernière année puisse avoir été la cause de cette décision :

 

            La formation des étudiants se poursuit  La directrice note que le travail vise à éviter des impacts, tel qu’une non-diplomation en fin de parcours scolaire :

Le programme de Pêche professionnelle compte 10 étudiants en première et 8 en deuxième année.

Retour

PARTAGER