Informations régionales

L'ATR s'attend à un effet Trump

5 juin 2018

L’effet Trump découragerait des Québécois d’aller aux États-Unis pour les vacances.

 

            Ceci favoriserait des régions comme la Gaspésie, selon l’Association touristique régionale.

 

            Ces gains seraient surtout attribuables au fait qu’il y a moins de Québécois qui traversent la frontière sud et qui décident donc de visiter les régions du Québec.

 

            Selon la directrice de Tourisme Gaspésie, Joëlle Ross, certaines raisons expliquent ce phénomène, comme la différence entre le dollar canadien et américain.  Mais les controverses entourant Donald Trump ont assurément un effet négatif pour les Etats-Unis, ajoute-t-elle.

 

            Comme les personnes de Montréal et Québec sont nombreuses opter pour des vacances aux États-Unis, la Gaspésie peut espérer sortir gagnante des choix :

 

            Joëlle Ross affirme que les dernières données pour 2018 démontrent aussi que les Québécois vont voyager plus chez eux cet été. Selon elle, il faut simplement espérer que le beau temps sera au rendez-vous, puisque les voyageurs ont développé de nouveaux réflexes avec l’arrivée des téléphones intelligents :

 

            Tourisme Gaspésie s’attend à une bonne saison en 2018, comme l’an dernier.  Le nombre de touristes est passé de 762 000 en 2016 à 834 000 en 2017.

Retour

PARTAGER