Informations régionales

L'APTS souhaite négocier

Un rassemblement a eu lieu devant l'hôpital de Maria

L'APTS souhaite négocier

31 octobre 2018

Les membres de l’Alliance du Personnel professionnel et technique de la Santé réclament le retour du CISSS à la table des négociations.

            Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie a rompu les négociations le 5 octobre après le dépassement de la date butoir du 30 septembre dernier.

 

Un processus de médiation sera mis en place prochainement.  Mercredi, les syndiqués se sont réunis devant une quinzaine de sites du CISSS de la Gaspésie de même qu’aux Îles-de-la-Madeleine. Ils étaient une vingtaine devant l’hôpital de Maria.

            La représentante nationale de l’APTS pour la Gaspésie, Guylaine Michel, affirme que la direction doit revenir à la table des négociations.  Elle explique que même si un processus de médiation est mis en place, rien n’empêche les négociations de se poursuivre si ce n’est la mauvaise foi de la partie patronale :

            Pour la présidente, le CISSS de la Gaspésie n’est pas le seul à agir de cette façon. Plusieurs CISSS se sont retirés et Guylaine Michel se demande s’il ne s’agit pas d’une commande qui vient du ministère de la Santé :

            Les deux parties doivent maintenant s’entendre sur le choix d’un arbitre.

Retour

PARTAGER