Informations régionales

Inquiétudes au lendemain des élections

Guy Gallant

Inquiétudes au lendemain des élections

3 octobre 2018

Les questions sont nombreuses au lendemain de l’élection de la CAQ.

 

            Le préfet de la MRC d’Avignon et candidat indépendant défait lundi dans Bonaventure pense que des moyens doivent être mis en place rapidement pour éviter que la région ne paie les frais de son isolement politique.

 

            Est-ce que le nouveau gouvernement majoritaire sabotera les programmes en place qui supportent le développement de la Gaspésie? Guy Gallant :

 

            Compte tenu de la position du Parti Québécois qui ne se qualifie pas pour être un parti reconnu à l’assemblée nationale, il considère que le député Sylvain Roy n’a pas plus de pouvoir présentement qu’il ne l’aurait lui-même eu comme député indépendant.  L’élection du libéral Alexandre Boulay à Gaspé laisse de surcroît la région sans représentant au caucus des députés de la CAQ.  Guy Gallant aimerait que la CAQ donne à Hélène Desaulniers un rôle d’attachée politique en Gaspésie :

 

            Le préfet de la MRC Avignon croit que Sylvain Roy a été élu par une si forte majorité en raison des actions posées pour les citoyens.  Cependant, il fait le vœu que le député Roy travaille davantage avec les intervenants régionaux :

 

            À l’heure du bilan de sa propre campagne électorale, Guy Gallant reconnaît que son message n’a pas passé. Il a obtenu à peine 500 votes.  Il ignorait hier après-midi si les préfets de la région lui accorderaient leur confiance pour reprendre la présidence de la table des préfets de la Gaspésie-les Îles. 

 

Retour

PARTAGER