Informations régionales

Inquiète du roulement des travailleurs de la DPJ, l'APTS est mitigé face au bilan

Inquiète du roulement des travailleurs de la DPJ, l'APTS est mitigé face au bilan

10 octobre 2019

L’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé accueille le bilan de la DPJ de façon mitigée.

 

            Le dernier bilan régional démontre qu’en Gaspésie, les signalements sont en hausse de 6% comparativement à 10% au Québec et le nombre de signalements retenus est en baisse de 9% alors qu’il est en hausse de 9% à l’échelle provinciale.

 

            La représentante de l’APTS en Gaspésie, Guylaine Michel, affirme que la baisse des signalements, retenus ou non, est une nouvelle positive.  Malgré un plus grand nombre de dénonciations, elle explique la baisse des signalements retenus par un meilleur déploiement des services de premières lignes, notamment les CLSC :

 

            Guylaine Michel rappelle cependant que les intervenants doivent composer avec une surcharge de travail dans un contexte souvent très difficile humainement.  Elle s’inquiète du taux de roulement des membres en centre jeunesse au CISSS de la Gaspésie qui s’élève à 11% pour 2018 et 20% ont quitté leur emploi de façon définitive au cours de la dernière année.  Pour la représentante, il s’agit d’une situation très préoccupante :

 

            Selon l’APTS, il faudrait un investissement de 270 millions pour répondre aux besoins provinciaux.

Retour

PARTAGER