Informations régionales

Hausse fulgurante du prix du bois d'oeuvre

Hausse fulgurante du prix du bois d'oeuvre

24 août 2020

La forte demande des consommateurs explique l’importante augmentation du prix du bois d’œuvre, observe Mario Pouliot, le directeur de la scierie de Saint-Elzéar.

 

            Selon un rapport de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec, en décembre 2019, un 2 par 4 se vendait en moyenne 2 dollars 49 comparativement à 5 dollars 25 en août 2020.

 

            Un panneau (rip pressée) de 4 par 8 se vendait 10 dollars en septembre et il se vend maintenant près de 20 dollars.

 

            Mario Pouliot explique que c’est la forte demande provoquée par la pandémie qui peut expliquer cette augmentation fulgurante.  En confinement, les gens en ont profité pour effectuer des travaux de toutes sortes :

 

            Cette hausse est bien sûr positive pour l’usine de sciage, mais la pénurie de main-d’œuvre empêche la scierie de bénéficier pleinement de cette hausse : Il manque une quinzaine d’employés, ce qui empêche l’organisation d’un deuxième quart de travail :

 

            Selon le directeur, ce sont les quincailleries qui bénéficient le plus de l’augmentation de la demande pour du bois d’œuvre et de tous les produits qui y sont rattachés :

 

            Les projets de construction de maison s’avéreront, par ailleurs, plus coûteux que prévu.

Retour

PARTAGER