Informations régionales

Gaspésie: Régler la pénurie un logement à la fois

Catherine Miousse, Jean-Michel Landry, Éric Dubé, Roch Audet, Annie Robichaud, Danik O'Connor et Mathieu Lapointe

Gaspésie: Régler la pénurie un logement à la fois

1 juin 2022

Les Gaspésiens sont invités à contribuer aux solutions pour offrir du logement sur le territoire.

 

            Dans une campagne marketing lancée aujourd’hui, la table des préfets et Vivre en Gaspésie font valoir que des mesures relativement simples peuvent permettre de rehausser le nombre de logements disponibles. 

 

            Le solde migratoire est positif depuis 5 ans en Gaspésie.  La région a accueilli 2907 nouveaux arrivants l’an dernier, un bilan qui est assombri par les difficultés qu’ils vivent à dénicher une habitation. 

La campagne porte donc le slogan: «Bâtir la Gaspésie ensemble, une habitation à la fois».  La campagne s’adresse à la fois aux propriétaires de maison et aux entrepreneurs.  Le président de la Table des préfets de la Gaspésie, Mathieu Lapointe, explique que, comme l’enjeu est vaste, différentes avenues sont explorées :

            Le directeur de la stratégie Vivre en Gaspésie, Danik O’Connor, note que les efforts de recrutement sont parfois freinés par la pénurie de logements :

En charge des médias et du marketing territorial à Vivre en Gaspésie, Catherine Miousse explique que la campagne prend un angle humain pour qu’un lien se crée dans l’esprit du public entre l’effet de la création de logements et les services dans la communauté.  Beaucoup d’investisseurs veulent être impliqués dans leur milieu, malgré les coûts de construction plus importants :

            En 2019, alors que la moyenne au Québec était de 56 % des mises en chantier destinés à du logement locatif, les constructions de logements ont représenté 2,6 % en Gaspésie.  Le taux de remplacement de la main d’œuvre dans la région est de 41 %.  Cette campagne coûtera 100 000$. 

Retour

PARTAGER