Informations régionales

Fermeture des centres de ski et tous lieux de rassemblement

François Legault

Fermeture des centres de ski et tous lieux de rassemblement

15 mars 2020

Le premier ministre demande la fermeture immédiate des centres de ski, cinémas et tous lieux de rassemblement public.

 

En fait, tous les lieux de loisirs, centres d'entraînement, gym, cinémas, bars, cabanes à sucre y passent. Le gouvernement fera la nomenclature sur son site web sur la pandémie.  Les restaurants demeurent ouverts mais Québec veut que les clients se limitent à s'y rendre pour des raisons utilitaires seulement.

Sur sa page Facebook, la station touristique Pin rouge a annoncé peu après 14 heures que le centre fermait à 16 heures pour une péride indéterminée.

En point de presse dimanche, François Legault s’est adressé aux Québécois, leur demandant de limiter leurs déplacements au minimum.  Il réclame que les gens ne s’en tiennent qu’à sortir de la maison pour  prendre une marche ou se procurer du pain, ou pour visiter des personnes de 70 ans et plus qui pourraient en avoir besoin.

 

Le premier ministre et le directeur de la Santé publique du Québec, Horacio Arruda, ont répété qu’il faut protéger le personnel du réseau de la santé qui aura à intervenir de façon plus soutenue pour recevoir la population qui aura besoin d’hospitalisation.

 

La ministre de la Santé, Danielle McCann, note un élan de solidarité des professionnels à la retraite qui offrent de l’aide.  Elle les a remerciés et a mentionné que leur soutien sera utilisé.

 

Selon le directeur de la Santé publique, le virus arrive toujours de l’extérieur et la transmission communautaire n’a pas encore eu lieu chez les personnes testées positif au Québec, jusqu’ici.  Mais la situation pourrait changer dans les prochaines heures, a soutenu le directeur de la Santé publique.  Aujourd'hui, le Québec est passé de 21 à 35 cas de patients atteints de la maladie.  3 ont été hospitalisés.

 

Devant les voyageurs qui ont l’intention de ne pas s’isoler à leur retour pour une durée de 14 jours, le premier ministre Legault a répondu que l’information sera accentuée dans les aéroports. 

 

«Les gens ont une responsabilité sociale par rapport à ça.», a ajouté Horacio Arruda.  «Faites ce qu'on vous dit, je suis sérieux», a supplié fermement le medecin de population.

Retour

PARTAGER