Informations régionales

Faible hausse de la transmission communautaire, selon la DSP

Faible hausse de la transmission communautaire, selon la DSP

24 avril 2020

Le nombre de cas de transmission communautaire de la COVID-19 est toujours relativement bas en Gaspésie.

 

            La semaine dernière le taux de transmission communautaire était évalué à environ 5%.

 

            Le directeur de la santé publique, le docteur Yv Bonnier-Viger, évalue maintenant ce taux entre 5 et 10%, tout en rappelant qu’il s’agit d’estimations.

 

            Un cas est considéré comme une transmission communautaire quand il est impossible de déterminer son origine.  Ainsi, les cas liés aux grappes connues, comme celle des IGA, ne sont pas considérés comme de la transmission communautaire.

 

            Voici le docteur Yv Bonnier-Viger :

 

            La situation est toujours sous contrôle en Gaspésie, selon Yv Bonnier-Viger. Cependant, il affirme que si l’impatience gagne du terrain et que les gens cessent de respecter les règles de confinement, la situation pourrait changer très rapidement :

 

            Concernant le port du masque Yv Bonnier-Viger affirme qu’il peut s’agir d’une mesure de protection supplémentaire, mais selon lui en Gaspésie, la distanciation sociale est beaucoup plus facile à respecter qu’à Montréal par exemple.

Retour

PARTAGER