Informations régionales

Faible estime de soi chez les jeunes

23 avril 2019

Le quart des jeunes de la Gaspésie et des Îles qui se disent actifs croit avoir un surplus de poids, selon une enquête de l’Institut de la statistique du Québec.

 

            Cette étude, sur la perception qu’ont les jeunes du secondaire de leur état de santé, a été menée en 2016-2017.


            À l’échelle provinciale, c’est 30 pour cent des jeunes actifs qui croient avoir un surplus de poids.


            À l’autre bout du spectre, les jeunes Madelinots et Gaspésiens qui se déclarent sédentaires affirment avoir un surplus de poids dans une proportion de 26 pour cent, contre 22 pour cent pour la moyenne québécoise.


            En Gaspésie et aux Îles, seulement 18 pour cent des garçons et des filles de niveau secondaire ont une estime de soi élevée.


            La moyenne est plus faible encore, à 16 pour cent, à l’échelle du Québec.
 

            Cela dit, une autre étude menée dans 196 pays, il y a trois ans, révèle qu’un adolescent sur cinq souffre d’embonpoint ou d’obésité.

Retour

PARTAGER