Informations régionales

Encore aux prises avec une fan

Encore aux prises avec une fan

29 janvier 2019

Une fan de Kevin Parent fait face à des accusations de harcèlement criminel, à Trois-Rivières.

 

            Les faits qui sont reprochés à Renée Toupin se sont déroulés entre 2015 et 2017 à Val-Bélair, Carleton, Shawinigan et Joliette.

 

            La Trifluvienne de 54 ans a déjà écopé d’une peine d’emprisonnement pour être entrée par effraction au domicile du chanteur, en 2004.  La dame a récidivé à l’été 2007.  Kevin Parent s’est réveillé en plein nuit, Renée Toupin assise sur son lit dans sa chambre à coucher. 

 

            Hier, selon le journal Le Nouvelliste, Radio-Canada et le Journal de Montréal, qui tous, couvrent l’affaire, l’auteur-compositeur et interprète gaspésien a témoigné avec émotion.  Le procès doit durer 2 jours.

 

            Accusée de harcèlement criminel, la dame serait allée rejoindre l’artiste à la marina de Carleton en 2016 pour lui parler, elle serait aussi entrée dans sa loge l’été suivant à Joliette puis s’est faufilée parmi les enfants lors d’un spectacle-bénéfice à Shawinigan pour s’approcher de lui.  À l’été 2015, Kevin Parent l’avait fait expulser d’un spectacle à Val-Bélair alors qu’elle était assise au premier rang.  Il avait appris, en 2012-2013 que la dame s’était installée dans son village.

 

            Il n’existe aucun interdit de contact entre les 2 personnes. 

Retour

PARTAGER