Informations régionales

En démarche pour réparer le télésiège

Vue panoramique du parc. Photo : Henri Leblanc, source : Station touristique Pin Rouge Voir aussi :

En démarche pour réparer le télésiège

4 avril 2018

Pin Rouge espère obtenir le financement suffisant pour réparer le télésiège.

Le coût des travaux envisagés est estimé à 600 000$. Le projet consiste à changer le réducteur qui est en place pour faire avancer le câble de remontée et qui compte 25 ans d’âge.

À lui seul, le réducteur que veulent installer les gestionnaires du centre se chiffre à 300 000$. À cela doit s’ajouter, selon le projet prévu, le changement du panneau de contrôle, des systèmes électriques, des systèmes de communication ainsi que le remplacement de 162 roues qui font tourner le câble. La première moitié des roues a été changée ces 2 dernières années.


La saison de ski a pris fin le samedi 24 mars, au début de ce qui était prévu comme l’avant-dernière fin de semaine de glisse. La saison 2017-2018 s’est soldée en 50 jours de remontée. Pour être considérée comme «très bonne», une saison de ski à Pin rouge compte 60 journées.

Le directeur général de la station touristique, Benoit Trépanier, note que les discussions sont en cours avec les partenaires financiers puisque l’aide financière gouvernementale sera nécessaire pour remédier aux problèmes mécaniques du télésiège.

Le directeur n’est pas inquiet d’obtenir une réponse positive du gouvernement provincial qui propose 2 programmes, l’un au ministère du Tourisme et l’autre au ministère de l’Éducation, des loisirs et du sport.

Cependant, les semaines sont comptées pour recevoir les pièces et exécuter les travaux :


Le télésiège a connu des pannes le 24 février et lors de la première fin de semaine de relâche, pendant 2 demi-journées, en plus du bris qui a mené à la fin des activités cette saison-ci. Le centre a connu des hausses d’achalandage pendant la semaine de relâche de la Nouvelle-Écosse. Retour

PARTAGER