Informations régionales

Des inquiétudes face à la suspension du train de Via Rail

Gare de Matapédia

Des inquiétudes face à la suspension du train de Via Rail

28 mai 2020

La décision de Via Rail d’interrompre jusqu’en novembre le transport de passagers de Montréal à Halifax en passant par Matapédia soulève des inquiétudes dans la Baie-des-Chaleurs.

 

            Mécanicien de locomotive jusqu’en 2011, Gilles Lamy estime que le train Océan devra être remis sur les rails dès que la propagation du coronavirus aura ralenti.  Le co-fondateur de la Coalition pour le retour du train de passagers en Gaspésie convient qu’opérer un train sur un trajet de 22 heures avec des mesures de distanciation est difficilement envisageable sans risque.  Toutefois,  même si l’achalandage touristique n’a pas repris en novembre, la Société d’état devra offrir un service de transport de passager pour remplir sa mission auprès des Canadiens :

            Entre-temps, Gilles Lamy souhaite que le gouvernement fédéral prenne en charge le dossier de la circulation territoriale, afin de s’assurer que les provinces du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse s’ouvrent aux allers-retours avec le Québec lorsque la situation pandémique le permettra. 

La mairesse de Matapédia, Nicole Lagacé, tient au retour du train Océan, notant que, malgré la baisse de services de Via Rail au fil des années à la gare de sa municipalité, sa présence demeure bénéfique :

            Du même avis, le député de Bonaventure, Sylvain Roy, estime que si la région possède des moyens de transport efficaces, elle sera tout simplement plus attrayante aux yeux de ceux qui envisagent déménager en Gaspésie.  Encore faut-il offrir un service qui se tienne et que cet arrêt soit le plus court possible :

            Selon Gilles Lamy de la Coalition pour le retour du train de passagers en Gaspésie, les 3 quarts des clients qui montaient à bord du train à la gare de Campbellton jusqu'à la fin février (correspondant à la baisse d'achalandage touristique liée à la pandémie) étaient des Gaspésiens.   

Retour

PARTAGER