Informations régionales

Des impacts pour la pêche

Des impacts pour la pêche

17 mars 2020

L’industrie de la pêche ignore si elle pourra accueillir des travailleurs mexicains ce printemps.

 

            En point de presse hier après-midi, le premier ministre Justin Trudeau, a annoncé que les frontières du pays étaient désormais fermées aux étrangers et aux non-résidents du Canada.

 

            Le pays est interdit à ceux qui ne sont pas ressortissants ou résidents permanents. L’exception est faite pour les Américains.

 

            Ces fermetures pourraient avoir des répercussions sur le recrutement de main d’œuvre à l’étranger.  «La question se pose», a noté la députée fédérale, en point de presse téléphonique hier après-midi.

 

            Diane Lebouthillier assure qu’elle et son équipe ont commencé le travail à ce sujet depuis la semaine dernière :

 

            Selon la plus récente étude du MAPAQ, en 2014, le Québec comptait 8400 titulaires de permis pour les travailleurs étrangers temporaires.  Des 460 personnes oeuvrant la transformation alimentaire, 12 % étaient des ouvriers dans les usines de transformation de poisson et de fruits de mer.

Retour

PARTAGER