Informations régionales

Des ajustements en attendant la négociation du printemps

Des ajustements en attendant la négociation du printemps

22 février 2021

Les producteurs de bois privés ne profitent pas encore pleinement de l’explosion du prix du bois d’œuvre, mais certaines compagnies s’ajustent.

            Depuis quelques mois, en raison de la pandémie et de la demande qui a explosé, le prix du bois d’œuvre a grimpé de 30 à 50%. La Fédération des producteurs forestiers du Québec se plaint d’ailleurs du fait que le prix payé aux producteurs n’a pas augmenté dans la majorité des régions du Québec. 

La directrice du Syndicat des Producteurs de bois privés de la Gaspésie, Katherine Court affirme que les contrats sont signés d’avance au printemps. La négociation a donc eu lieu avant l’explosion des prix, mais elle confirme que certaines compagnies forestières offrent des ajustements sur les prix quand le marché du bois augmente :

   

Le président du syndicat, Marie-Louis Bourdages croit que la prochaine négociation devra tenir compte des nouvelles réalités du marché :

            Alors que plusieurs réclament une augmentation de la récolte forestière sur les terres publiques, la Fédération des producteurs rappelle que les propriétaires privés disposent toujours de plus de 2 millions de mètres cubes de bois rond à vendre.

Retour

PARTAGER