Informations régionales

Débâcle printanière: confiance à Matapédia

Les inondations de 2019 ont fortement touché la municipalité de Matapédia Photo: Michel Gourd

Débâcle printanière: confiance à Matapédia

7 avril 2020

La situation s’annonce bien en ce qui concerne la débâcle printanière pour la municipalité de Matapédia cette année.

 

            Depuis une dizaine de jours, l’équipe de surveillance des crues printanière est en activité dans la région Matapédia les plateaux. La mairesse de Matapédia, Nicole Lagacé, est heureuse de voir l’aéroglisseur de la garde côtière arrivé depuis la semaine dernière. Il n’a cependant pas encore pu déglacer la rivière Restigouche entre les deux ponts à Matapédia :

 

            En raison du bas niveau d’eau, l’aéroglisseur ne pourrait monter plus haut que la région de Restigouche sud-est dans la rivière. Il déglacerait donc cette région en attendant que le niveau d’eau augmente. La mairesse se dit aussi satisfaite de la communication avec les autorités cette année.

 

            Selon les prévisions météorologiques, le dégel des rivières Restigouche et Matapédia devrait se faire graduellement cette année. Le fait que la température diminue sous le point de congélation la nuit et monte de quelques degrés au-dessus de zéro le jour permet un dégel lent des rivières. Le niveau d’eau a cependant augmenté au cours des derniers jours sur la Restigouche dans la région de Kedgwick. Contrairement à l’année passée, l’aéroglisseur devrait rester dans la région tant qu’il n’aura pas réussi à dégager tous les endroits stratégiques :

 

            Autre point positif, l’embâcle qui s’était formé sur la rivière Restigouche à la suite du dégel de décembre commence à se fissurer ce qui devrait éviter une inondation comme celle de 2019. Cette dernière fut la deuxième plus importante de son histoire.

Retour

PARTAGER