Informations régionales

De l'espoir pour une espèce en péril

Photo: ministère de la Faune

De l'espoir pour une espèce en péril

30 juillet 2020

De l’espoir concernant les populations de chauve-souris.

            Depuis 2006, 7 millions de chauve-souris ont été décimées en raison d’une maladie appelée syndrome du museau blanc. Alors que cette espèce est en voie de disparition, une recrudescence de chauve-souris brune est observée en Gaspésie. Deux sites de maternités permettent d’espérer une hausse de la population de chauve-souris. Le plus récent serait situé du côté de Bonaventure et s’apprête à faire l’objet d’un recensement. L’autre est à Gaspé et démontre des résultats encourageants. Jeanie LeLacheur est coordonnatrice de l’organisme Contact Environnement voué à la sauvegarde de chauve-souris. Elle affirme que les indices sont minces, mais il y aurait de l’espoir.  

            À la recherche de spécimens ayant été épargnés par le champignon qui a décimé la quasi-totalité des populations, le projet SOS bat  financé par le fonds  autochtone pour les espèces en péril, permet de déployer des moniteurs sur le terrain. Les grottes de St-Elzéar figurent parmi les lieux expertisés, mais leur secret sera connu plus tard cet automne.

            L’organisme contact environnement  travaille en partenariat avec la nation Micmac de Gespeg pour sensibiliser la population à l’importance de préserver cette espèce qui contribue au maintien d’un équilibre, car elle se nourrit d’insectes nuisibles. En plus de collecter des données, l’organisme Contact Environnement a mis en branle un important volet de sensibilisation auprès de la population.

Le projet SOS bat est financé par le fond autochtone pour les espèces en péril.

Retour

PARTAGER