Informations régionales

De l'argent pour préserver la langue micmaque

Le panneau trilingue au centre d'interprétation micmac de Gespeg Photo: Geneviève Patterson

De l'argent pour préserver la langue micmaque

11 juillet 2019

Le fédéral investit pour préserver la langue micmaque en Gaspésie.

 

            La députée de la Gaspésie-les Îles, Diane Lebouthillier a annoncé un appui financier du gouvernement fédéral pour Gespeg.

 

            Les fonds octroyés sont de 71 632 $ et serviront essentiellement à faire connaître et préserver la langue micmaque.

 

            Le conseiller en développement économique à Gespeg, Mark Sinnett, explique que ce projet profitera aux visiteurs mais aussi à toute la communauté :

 

            Plusieurs employés du centre d’interprétation micmac de Gespeg de même que des membres de la communauté autochtone étaient présents.

 

            Cette année, l’UNESCO avait décrété que le trois quart des 90 langues autochtones encore vivantes au pays étaient en danger.

 

            À Gesgapegiag, selon Quentin Condo, un membre bien en vue dans la communauté, environ seulement 20% des 4 mille résidents parlent couramment la langue.  Même si plusieurs aînés disparaissent, des cours sont offerts aux plus jeunes dans les écoles.

Retour

PARTAGER