Informations régionales

Corridor Resources se tourne vers le Nouveau-Brunswick

Corridor Resources se tourne vers le Nouveau-Brunswick

14 janvier 2020

La compagnie pétrolière Corridor Resources, qui possède un permis d’exploitation pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent, annonce un réaménagement de sa direction.

 

            Un changement de nom est également annoncé ainsi qu’une entente de financement privé provenant des membres de son nouveau conseil d’administration.  L’entreprise a mentionné, dans un récent communiqué que ses perspectives de développement tournent autour de l’exploitation gazière par fracturation, à McCully Fields, au sud du Nouveau-Brunswick.

 

            De son côté, le porte-parole de la Coalition St-Laurent, Sylvain Archambault, rappelle que la Cour suprême de Terre-Neuve délibère depuis février 2019 sur sa plainte qui conteste la validité du permis de la compagnie de Nouvelle-Écosse, qui lui donne les droits d’exploitation d’hydrocarbures à Old Harry, et qui pourrait toutefois être abrogé cette semaine :

 

            Quoiqu’il en soit, Sylvain Archambault note que la récente Loi fédérale sur l’Évaluation d’impacts, mise en vigueur le 20 août, vient annuler le projet Old Harry, présenté en 2011, qui était jusque-là évalué sous les paramètres d’évaluations environnementale de 1992.  La nouvelle loi obligerait Corridor Resources à reprendre le projet Old Harry du début pour se conformer aux exigences de la dernière mouture de la Loi canadienne sur les évaluations environnementales, datant, elle, de 2012.

 

            À l’issue d’un vote des actionnaires de la compagnie, Corridor Resources, prendrait le nom de Headwater Exploration.

Collaboration CFIM

Retour

PARTAGER