Informations régionales

Compostage: la Baie-des-Chaleurs se fait attendre

photo: site internet de Saint-Alphonse

Compostage: la Baie-des-Chaleurs se fait attendre

26 octobre 2018

Alors que les MRC du Rocher-Percé et de la Côte-de-Gaspé recueillent les matières compostables à la porte, l’implantation d’un tel service dans la Baie-des-Chaleurs demeure au ralenti.

 

            Le maire de St-Alphonse où se trouve le lieu d’enfouissement technique ne s’inquiète pas de la lenteur entourant l’implantation d’un service de compostage dans la Baie-des-Chaleurs.  Toutefois, certaines critiques apparaissent.

 

            La Politique québécoise des matières résiduelles cible un taux de compostage de 60% des matières résiduelles d’ici la fin de 2018.  L’objectif pour 2022 est de 100%.  Dans la Baie-des-Chaleurs, les matières organiques sont toujours enfouies au LET de St-Alphonse.  Même si ces matières sont la principale source de lixiviat, le maire de St-Alphonse ne s’en fait pas trop.  Gérard Porlier affirme qu’il s’agit d’un enjeu complexe qui nécessite du temps :

 

            Le citoyen et résident de St-Alphonse, Jacques Ouellet, n’est pas de cet avis. Il se désole de la lenteur du dossier et dénonce le manque de volonté politique des élus de la Baie-des-Chaleurs. Selon lui, le compostage viendra réduire de façon considérable la production de lixiviat émanant du lieu d’enfouissement :

 

            Une rencontre est prévue mardi à Maria entre les élus des deux MRC.  Gérard Porlier note qu’une régie intermunicipale du compostage pourrait être créée.

 

Retour

PARTAGER