Informations régionales

Ciment McInnis n'est pas soumis au marché du carbone

Ciment McInnis n'est pas soumis au marché du carbone

23 avril 2018

Malgré sa mise en service en 2017, Ciment McInnis n’a pas à acheter de droits de polluer sur le marché du carbone.

Le journal La Presse révèle ce matin que la cimenterie de Port-Daniel-Gascons n’aura pas non plus à se joindre à ce programme de lutte contre les changements climatiques avant l’an prochain.

Modifié l’automne dernier, le règlement qui encadre le Système de plafonnement et d’échange de droits de gaz à effet de serre oblige les nouveaux établissements industriels à mesurer et à déclarer leurs émissions pendant leur première année d’activité.

Le quotidien souligne que Ciment McInnis est toujours à la première étape de ce processus et n’est actuellement pas visée par ce marché du carbone, à la lumière de ce que lui a confirmé le porte-parole du ministère de l’Environnement, Clément Falardeau.

Si les émissions d’une industrie excèdent 25 000 tonnes, les entreprises sont automatiquement assujetties au marché du carbone. À partir de l’année suivante seulement.

Ciment McInnis a ainsi jusqu’au premier juin pour remettre sa déclaration initiale au gouvernement. Si ses émissions dépassent le seuil de 25 000 tonnes, elle devra se joindre au programme en janvier 2019, un an et demi après son ouverture. Retour

PARTAGER