Informations régionales

Certaines résidences demandent de l'aide pour les gicleurs

Certaines résidences demandent de l'aide pour les gicleurs

24 janvier 2019

19 résidences pour aînées ont fermé leurs portes en Gaspésie avec l’entrée en vigueur de nouvelles mesures de sécurité après la tragédie de L’Isle-Verte.

 

            C’est le bilan du Regroupement québécois des résidences pour aînées qui note qu’une dizaine d’autres ont vu le jour depuis.

 

            En Gaspésie, il y a en ce moment 51 résidences privées pour les aînés. De ce nombre, 31 doivent se conformer à la Loi québécoise sur l’installation de gicleurs d’ici la fin de 2020. Seulement 12 possèdent ces équipements en ce moment et 4 sont partiellement équipées. Les 15 autres sont en démarche pour se conformer.

 

            Selon la directrice adjointe du regroupement, Chantal St-Onge, même si le gouvernement a mis en place un programme de remboursement pour l’installation de gicleur, les petites résidences n’ont pas les reins assez solides pour arriver à se conformer :

 

            Ce qui fait dire au regroupement que d’autres fermetures sont envisageables d’ici 2020 au Québec et en Gaspésie si le programme actuel n’est pas modifié :

 

            Chantal St-Onge affirme que des rencontres ont eu lieu avec le cabinet de la ministre responsable des aînés, Marguerite Blais, pour proposer des solutions afin que les plus petites résidences aient accès à de l’aide pour rencontrer les normes de sécurité.

Retour

PARTAGER