Informations régionales

Cannabis: des craintes non justifiées, dit le directeur de la santé publique

Yv Bonnier Viger, directeur régional à la Direction de la Santé publique

Cannabis: des craintes non justifiées, dit le directeur de la santé publique

17 octobre 2018

La crainte que la légalisation de la marijuana contribue à troubler l’ordre est loin d’être justifiée, estime le directeur régional de la santé publique.

 

            Même que contrairement aux consommateurs d’alcool, souligne Yv Bonnier Viger, les fumeurs ont tendance à être plus tranquilles, plus inhibés également :

 

            La Direction régionale de santé publique de la Gaspésie et des Îles se dit préoccupée par l’adoption de règlements municipaux qui serait trop sévères pour encadrer la consommation de cannabis.  La Loi provinciale sur le cannabis prévoit l’interdiction de fumer sur la base des mêmes conditions que celles sur le tabagisme.  Elle ajoute certaines interdictions, comme sur les terrains d’établissement de santé et ceux des collèges et universités ou encore les pistes cyclables et le transport en commun.

 

            Pour le directeur régional de santé publique, cet encadrement est logique. En contrepartie, la possibilité pour les municipalités d’interdire le cannabis dans les lieux publics inquiète le directeur, Yv Bonnier Viger.  Une règlementation trop restrictive, dit-il, aurait des impacts négatifs :

 

            Le directeur régional de santé publique croit aussi que la proposition du nouveau gouvernement de la CAQ à Québec de faire passer l’âge de consommation de 18 à 21 ans irait contre les raisons d’être de la loi :

 

Retour

PARTAGER