Informations régionales

Camping à Maria: les élus persistent malgré l'opposition soulevée

Camping à Maria: les élus persistent malgré l'opposition soulevée

16 juin 2022

Maria va de l’avant avec le projet de règlement qui vise à permettre l’aménagement d’un terrain de camping au milieu du village.

 

            Le conseil municipal et le maire jugent raisonnable le projet du promoteur Olivier Guité.  Le propriétaire de la cantine Mam'zelle Maria veut aménager un camping sur son terrain situé derrière.  Les élus auraient pu choisir de faire marche arrière, après les consultations publiques qui ont confirmé l’opposition citoyenne dans le secteur.  Mais ils ont choisi de poursuivre, quitte à ce que les résidents demandent un référendum.

S'ils s'opposent, les citoyens habiles à voter qui résident dans la 20-M, soit celle incluant la cantine, ainsi que ceux des zones adjacentes de la 72-A, de la 18-M, la 19-R, la 21-R, la 24-M et la 25-R ont jusqu'au 22 juin, 16:00 pour faire une demande de référendum Image: site Internet MRC Avignon

 

D’une part, le maire Jean-Claude Landry note que le développement sera bien contrôlé puisque des mesures restrictives ont été intégrées au règlement. 

D’autre part, le maire ne croit pas qu’un camping de 20 emplacements crée une différence dans ce secteur achalandé puisque la cantine accueille déjà, selon lui, entre 800 et 1000 véhicules par jour.  En troisième lieu, Jean-Claude Landry est d’avis que les municipalités doivent prévenir des situations comme Gaspé l’a vécu sur ses plages :

XTR65 16-06-22

            Les citoyens du secteur et des zones adjacentes et qui sont habiles à voter ont jusqu’à 16 heures, mercredi 22 juin, pour demander la tenue d’un référendum sur le projet de règlement.  La demande doit être signée par au moins 12 des cinquante personnes de 18 ans et plus qui habitent dans la zone de la cantine ou dans celles qui l’entourent.  Si le nombre minimal est atteint, la municipalité devra organiser le référendum ou choisir de laisser tomber :

XTR66 16-06-22

Le projet de règlement entraîne des modifications au règlement d’urbanisme dans d’autres zones où le changement n’a pas suscité de critiques.

Retour

PARTAGER