Informations régionales

Bilan: la construction aura géré des retombées de 100M$

Bilan: la construction aura géré des retombées de 100M$

2 mai 2018

La construction de la cimenterie a généré des retombées économiques d’environ 100 millions de dollars dans la région de la Gaspésie, selon le calcul du comité qui a été formé pour maximiser les effets de ce nouveau venu.

 

            Le comité de maximisation des retombées économiques de Port-Daniel-Gascons vient de dresser le bilan final de son travail des trois dernières années.

 

            Le groupe a principalement travaillé sur un programme de développement résidentiel et sur la recherche de financement pour des projets municipaux.  Un plan de développement et une planification sur 10 ans pour financer ce plan ont été élaborés.

 

            Or, les retombées de la construction se sont élevées à 100 millions de dollars par année pendant la durée des travaux qui auront pris 3 ans.  Les prévisions du départ en matière d’emploi une fois la construction complétée se sont donc avérées exactes, explique Jean-Philippe Chartrand, coordonnateur du comité de maximisation économique de Port-Daniel-Gascons :

            Cependant, avec son siège social à Montréal comptant 60 salariés, le nombre d’employés de Ciment McInnis dans la métropole est plus élevé qu’estimé au départ :

            Par ailleurs, en retombées dans les entreprises, le dépassement de coût sur le chantier a entraîné des recettes plus importantes localement. Lorsque le projet a été présenté, Ciment McInnis promettait 400 emplois.

À ce moment-ci, la cimenterie emploie de façon directe et indirecte environ 310 personnes.  Par contre, le projet de chaufferie à la biomasse, s’il devient réalité, créerait une quarantaine d’employés.  Le comité note que les retombées s’élèvent à 25 millions de dollars annuellement, maintenant que la construction est complétée.

Retour

PARTAGER