Informations régionales

Baisse de prises du bar rayé

Baisse de prises du bar rayé

11 juin 2019

Les dernières statistiques au sujet du bar rayé dans le bassin versant de la rivière Restigouche montrent qu’il y a eu une importante diminution du nombre de prises accidentelles l’an dernier.

 

            Cette année sera la première où les pêcheurs de saumon pourront conserver les bars rayés qu’ils prendront en rivière.  Un décompte fait l’année passée montre cependant qu’il pourrait y avoir moins de ces poissons au rendez-vous dans le bassin versant de la rivière Restigouche.

 

            C’est ce que suggère un programme de surveillance du bar rayé mis en place l’année dernière par le Conseil de gestion du bassin versant de la Rivière Restigouche, Pêches et Océans et le ministère de la Faune du Québec. Le nombre de ces prises, leur grandeur et leur diète étaient particulièrement examinés.  Après analyse de ces données, le président-directeur général de l’organisme, David LeBlanc, remarque une diminution du nombre de bars rayés pris en 2018 :

            Cette diminution du nombre de captures a été observée malgré le fait que les pêcheurs et les directeurs de camps de pêche étaient plus sensibilisés et attentifs à cette problématique.  La diminution de bar rayé dans les rivières de la région irait de pair avec ce qu’avaient observé les biologistes gouvernementaux :

            Selon David LeBlanc qui est biologiste de formation, la raison de cette diminution pourrait être la migration d’une partie du stock de bars rayés dans des régions avoisinantes à la suite du pic de population dans la Baie-des-Chaleurs en 2017 :

            La distance de cette migration et la température particulière qu’il y a eu l’hiver 2018 pourraient aussi y être pour quelque chose à cette diminution de la présence de ce poisson dans les rivières du bassin versant de la Restigouche.

Retour

PARTAGER