Informations régionales

Avenir de la Grand-Pré: les citoyens généreux en propositions

Les citoyens ont discuté en table de travail Photo: Julie Drapeau

Avenir de la Grand-Pré: les citoyens généreux en propositions

10 octobre 2019

Bonaventure a maintenant en main une brochette de propositions pour régler la série d’irritants sur l’avenue Grand-Pré.

 

            Hier soir, 50 citoyens se sont présentés à l’activité de consultation pour l’avenir de cette artère achalandée qui rencontre des problèmes de sécurité.  De plus, avec la fermeture du restaurant le Rendez-vous et la Chope à Soupe, le conseil veut éviter qu’un exode de commerçants s’accentue. 

Le maire de Bonaventure, Roch Audet :

            Des suggestions de toutes sortes sont venues aux tables de discussion, soit d’abaisser la limite de vitesse à 30 kilomètres/heure sur toute la rue, de la mettre à sens unique et de détourner le transport de bois d’œuvre qui est destiné à la scierie de Saint-Elzéar.  Serge Arsenault dit avoir apprécié la façon dont s’est déroulée la consultation où tous ont pu s’exprimer :

            Des propositions ont été récurrentes, soit d’ajouter des traverses piétonnières avec une signalisation voyante et aménager une piste multi-usages pour les marcheurs, personnes à mobilité réduite et cyclistes.  Aurélien Bisson :

            Le ministère des Transports a entrepris une étude de sécurité avant de lancer les travaux d’asphaltage qui sont prévus.  Les changements arriveront en étape.  Le maire Audet estime que certains peuvent arrivés rapidement, comme ce qui touche à la signalisation. Quant à la reconfiguration de la rue, difficile de croire à des mesures avant au moins 2 ans :

            À la rencontre citoyenne s’ajoute celle de la semaine dernière avec les commerçants, ce qui leur a permis de parler de leurs préoccupations avec les représentants de la Ville.  D’ailleurs, les citoyens, hier, ont suggéré de faire une meilleure promotion sur la route 132 des commerces de la rue Grand-Pré.

Retour

PARTAGER