Informations régionales

72 mille dollars d'amendes pour un braconnier

Image de la perquisition

72 mille dollars d'amendes pour un braconnier

21 juin 2022

L’un des principaux accusés suite à l’opération anti-braconnage Pie a plaidé coupable à la grande majorité des infractions déposées contre lui.

Rappelons qu’une centaine de personnes ont fait face à des accusations dans le cadre du démantèlement du réseau, au terme de l’opération Pie.  Cette longue et minutieuse enquête qui a mobilisé des agents infiltrateurs et une quarantaine d’agents de la faune du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie a connu son aboutissement en mars 2021.

Parmi les nombreux accusés, deux se démarquaient. L’avocat Jean-Gabriel L’Écuyer, procureur au Bureau du directeur des poursuites criminelles et pénales, explique que Raynald Maltais a plaidé coupable à une très grande majorité des 43 chefs d’accusation déposés contre lui le 14 juin dernier.  Il devra débourser 72 mille dollars en amendes, frais et contribution.

Pour ce qui est de Hugues Roy, son dossier est toujours actif. Des discussions se poursuivent entre la couronne et la défense. Il doit revenir en cour le 23 août.

Les autres accusés étaient pour la plupart des acheteurs qui ont joué un rôle mineur dans les activités du réseau.

 Selon la Protection de la Faune, le réseau se serait adonné à la vente et à l’achat de façon illégale de saumon atlantique, bar rayé, éperlan arc-en-ciel, omble de fontaine, cerf de Virginie, orignal et gélinotte huppée.

Retour

PARTAGER