À Réécouter

150e de Nouvelle : « Chez nous » une chanson nouvelloise

150e de Nouvelle : « Chez nous » une chanson nouvelloise

 

partie 1

partie 2

L’auteur-compositeur-interprète Gilles Bélanger est fier de vous présenter sa toute nouvelle création musicale honorant son village de Nouvelle. La chanson qui s’intitule Chez nous est officiellement en ligne et diffusée à la radio.

Cette chanson est une initiative du Nouvellois d’origine, Gilles Bélanger, qui voulait profiter de l’occasion du 150e anniversaire pour écrire une chanson mettant à l’honneur son village. « J’ai voulu écrire cette chanson pour célébrer nos origines et montrer aux gens qu’on est fier d’habiter où on est ! » révèle l’auteur-compositeur-interprète.

Kevin Parent est venu s’ajouter plus tard dans ce projet musical en interprétant en duo avec Gilles les paroles de cette chanson. Les paroles dressent un beau portrait sur Nouvelle. « Le refrain de la chanson Chez nous relate une partie de l’histoire nouvelloise. On n’oublie pas d’où on vient ! » affirme Gilles Bélanger.

Le directeur artistique québécois, Éric Goulet, s’est greffé au projet pour assurer la réalisation et l’arrangement sonore. Celui-ci collabore avec plusieurs artistes québécois depuis plusieurs années. La chanson Chez Nous est disponible en ligne dès maintenant via notre site Web et également via notre page Facebook.

Voici les paroles officielles :

Crédits:
Parole et musique: Gilles Bélanger
Basse, guitare, claviers, choeurs: Éric Goulet
Batterie: Vincent Carré
Violon: Catherine Planet
Réalisation et arrangements: Éric Goulet
Interprétation: Gilles Bélanger et Kevin Parent
Édition: Les éditions de l'Anse-aux-Corbeaux

Chez nous

C’est chez nous
Un pays de vallées de rivières
De montagnes de buttes et de falaises
Des battures sous la lune
Prennent leurs aises
Dans la mer
À Nouvelle
C’est chez nous
J’entends l’Acadie l’Écosse l’Irlande
Et la France qui nous chantent à l’oreille
La musique coule dans nos veines
C’est dans nos gènes
À Nouvelle

Malgré le feu
Malgré la marée noire
Malgré les grandes crues
Et les années misère noire
Malgré la crise
Nos différences nos croyances
Qu’il fait bon vivre ensemble
Ici

C’est chez nous
Il y a des femmes des hommes et des enfants
Fiers et forts qui assurent la descendance
Les ancêtres
Veillent au cimetière
En silence
À Nouvelle

On est chez vous
Il y a mille ans vous étiez déjà là
Venus à pied par-delà les grandes plaines
Vous Mig’gmaqs pêchiez à Miguasha
Dans la grande Baie
Sous la lune pleine



Retour

PARTAGER