Informations régionales

Vers un congrès international en 2020

28 avril 2016

Des élus des deux côtés de la baie des Chaleurs souhaitent recevoir le congrès 2020 du Club des plus belles baies du monde.

    En début de semaine, environ 25 personnes, des élus et des intervenants économiques des deux rives de la baie des Chaleurs, se sont réunies à Carleton afin de discuter de l’importance de faire connaître davantage ce club select créé en 1997.

Le Club des plus belles baies du monde est composé de 37 baies dont seulement deux sont canadiennes, soit la baie de Tadoussac et la baie des Chaleurs. La baie des Chaleurs est membre depuis 2004.

Selon le prochain président de l’organisme international, Michel Bujold, il est très important que la baie des Chaleurs demeure au sein de ce club.

Il affirme que le prestige qui en découle peut contribuer à attirer des visiteurs internationaux. Pour cette raison il souhaite que la région comprenne bien l’importance d’être membre de ce réseau :

 

Michel Bujold a bien l’intention de profiter de sa présidence pour tenter d’attirer le congrès 2020 dans la région. Il croit qu’un tel événement serait une vitrine exceptionnelle pour la région :

 

Les baies adhérentes doivent remplir certains critères tels que faire l’objet de mesures de protection, disposer d’une faune et d’une flore intéressante, disposer d’espaces naturels remarquables et attractifs, être connue et appréciée sur le plan local et national, être emblématique pour la population locale et avoir un certain potentiel économique.

À noter que le club choisi son président 3 ans à l’avance. C’est pour cette raison que Michel Bujold est présenté comme futur président

Retour

PARTAGER