Informations régionales

Véronique Hivon veut mettre plus de Gaspésie à Québec

13 juillet 2016

      Véronique Hivon s’engage à redonner aux régions la place qu’elles méritent à Québec.

      La candidate à la chefferie du Parti Québécois est en Gaspésie depuis hier. Elle a commencé sa tournée en Haute-Gaspésie pour se rendre à Gaspé et depuis hier elle est dans la Baie-des-Chaleurs. Elle participe d’ailleurs ce matin à un déjeuner avec les militants à Carleton.

      La candidate affirme qu’elle souhaite mettre plus de Gaspésie à Québec et moins de Québec en Gaspésie. Elle croit que les politiques mur à mur ne donnent pas de bons résultats dans une région comme la Gaspésie.

      Elle entend prioriser l’éducation, le transport de même que la rétention des jeunes. Pour y arriver, elle croit qu’il faut redonner à la Gaspésie le pouvoir de se concerter.   

      Elle s’engage à appuyer vigoureusement la création d’un organisme de concertation régional doté de budgets et où la société civile aurait sa place.

      Elle s’engage à être à l’écoute des régions et pour ce faire elle propose la création d’une commission de l’Assemblée nationale qui viendrait siéger en région :

      Le président de l’association péquiste de Bonaventure, Alexis Deschênes était sur place pour accueillir Véronique Hivon. Il a choisi d’offrir cette dernière, car selon lui c’est elle qui a la meilleure plate-forme pour la Gaspésie :

 

      En plus de Véronique Hivon, on retrouve dans la course à la chefferie Martine Ouellet, Alexandre Cloutier, Jean-François Lisée et l’avocat Paul Saint-Pierre Plamondon.

      Véronique Hivon était de passage au camping de Carleton hier soir. Retour

PARTAGER