Informations régionales

Une session parlementaire occupée

Sylvain Roy, député de Bonaventure

Une session parlementaire occupée

22 juin 2017

La session parlementaire à Québec a été fort occupée pour le député de Bonaventure, en raison de ses fonctions de porte-parole de l’opposition officielle dans les dossiers de la forêt et de la faune.

Il a, par ailleurs, trouvé difficile l’épisode où son collègue Gaétan Lelièvre a été exclu du caucus du Parti québécois lorsqu’ont été mis au grand jour les liens que le député de Gaspé entretenait avec des employés de la firme Roche, lorsqu’il était directeur de la Ville de Gaspé.

Sylvain Roy souligne que le déclenchement de la crise du bois d’œuvre l’a amené à multiplier les sorties publiques et les interventions politiques pour faire débloquer une aide particulière à l’industrie forestière québécoise.

Le député de Bonaventure est intervenu aussi pour que Québec consente à des investissements pour freiner la tordeuse des bourgeons d’épinette.

Sylvain Roy note aussi les efforts soutenus du PQ avec les élus municipaux pour arriver à une annonce sur la réfection du rail gaspésien :

Le député de Bonaventure dit reconnaître les qualités de chef de Jean-François Lisée et salue son acuité intellectuelle. Par contre, il a trouvé difficile l’écueil avec Gaétan Lelièvre :

Sylvain Roy poursuit une tournée des intervenants du secteur faunique cet été pour arriver à l’automne avec une orientation qui fera consensus dans les zecs et les pourvoiries.

Retour

PARTAGER