Informations régionales

Une réflexion possible sur les urgences comme Paspébiac

CLSC de Murdochville

Une réflexion possible sur les urgences comme Paspébiac

4 décembre 2017

Il pourrait y avoir une réflexion dans les prochaines années sur les services offerts dans les urgences non hospitalières.

En plus de celle de Paspébiac où des services de santé d’urgence sont offerts, la Gaspésie compte aussi Murdochville et Grande-Vallée qui possèdent la même offre.

Le directeur des Services professionnels du CISSS de la Gaspésie, Dr Claude Mercier, note que l’organisation des services d’urgence qui est actuellement en vigueur est basée sur des activités historiques :



Le directeur des Services professionnels base son analyse sur la nature du travail des ambulanciers qui a énormément évolué dans les dernières années.

La capacité des services pré-hospitaliers s’est beaucoup développée depuis les années 70, dit-il, mais la disposition des salles d’urgence n’a pas été révisée : 

 

    Pour sa part, la PDG du Centre intégré de santé et des services sociaux, Chantal Duguay, veut se faire rassurante alors que l’orientation de son organisme est de maintenir l’offre de services dans les petites urgences en Gaspésie. Rien n’est prévu, selon elle, à court ou moyen terme.

 



En 2013, des élus, des employés et des syndicats ont manifesté leurs craintes que l’Agence de santé décide de fermer les urgences de nuit à Murdochville, Grande-Vallée et Paspébiac. Retour

PARTAGER