Informations régionales

Une mère endeuillée dénonce le manque d'accès aux soins de santé

Diane Lebrasseur et Véronique St-Pierre

Une mère endeuillée dénonce le manque d'accès aux soins de santé

27 novembre 2017

La mère du petit Félix de Saint-Siméon affirme que le manque d’accès aux soins médicaux a provoqué des situations extrêmement difficiles pour son enfant et toute sa famille.

Félix Labbé-Deslauriers est décédé à 11 ans, le printemps dernier, d’une récidive du cancer.

En 2016, sa mère Véronique St-Pierre, a dû parcourir plus de 17 mille kilomètres en voiture pour que son fils reçoive des traitements de chimiothérapie au centre d’oncologie pédiatrique de Québec.

Elle explique que les grandes distances à parcourir les ont placés, elle et son fils, dans des situations aberrantes :


Elle croit que le ministre de la Santé doit modifier la Politique de déplacement des usagers et rehausser le remboursement des frais, entre autres en incluant le transport par avion. Elle se dit consciente de vivre en région éloignée des centres urbains. Cependant, elle affirme que l’intelligence et la créativité politique doivent prendre le relais quand le système atteint sa limite :


Le 18 octobre, la mère de Diane Lebrasseur a subi un infarctus. Devant être transportée par avion à Québec, la dame de 89 ans a dû passer 22 heures et demie en transfert.

À son retour à l’hôpital de Maria, la patiente âgée s’est résignée à signer un refus de traitement pour retourner chez elle à Paspébiac puisqu’elle ne se sentait pas en confiance sur une civière à l’entrée de l’ambulance où il fait froid. Comme Véronique St-Pierre, Diane Lebrasseur croit qu’il faut faire mieux :


Les deux dames participaient ce matin à un point de presse du député péquiste de Bonaventure, Sylvain Roy qui voulait dénoncer le manque d’accès aux soins de santé. Retour

PARTAGER