Informations régionales

Une loi spéciale abusive, selon Sylvain Roy

photo: site emplois en construction

Une loi spéciale abusive, selon Sylvain Roy

31 mai 2017


Le député de Bonaventure juge abusive l’adoption d’une loi spéciale après moins d’une semaine de grève des travailleurs de la construction.

Sylvain Roy est d’avis que le gouvernement libéral s’attaque au droit de faire la grève et de négocier.

Au lendemain de l’adoption de la loi 142 qui a mis fin à la grève, les ouvriers sont de retour sur les chantiers aujourd’hui.

Les négociateurs des deux parties seront accompagnés au plus tard jusqu'au 30 octobre de médiateurs nommés par la ministre responsable du Travail, Dominique Vien.

Si ces pourparlers échouent, la ministre choisira elle-même les sujets litigieux qui seront soumis à l'arbitre.


Pour Sylvain Roy, l’adoption d’une loi spéciale vient remettre en question le droit fondamental dans les relations de travail qu’est celui de négocier. Le député Sylvain Roy comprend que les impacts économiques d’une grève sont bien réels, mais il qualifie l’attitude de la ministre du Travail de cavalière :



Cette loi a été adoptée à 76 contre 21 et Sylvain Roy a voté contre.

L’alliance syndicale a déjà annoncé qu’elle contesterait cette loi qui brise son levier ultime de négociation. Retour

PARTAGER