Informations régionales

Une loi pour protéger les résidents en centres d'hébergement

Une loi pour protéger les résidents en centres d'hébergement

27 février 2018

Le comité des usagers de la Baie-des-Chaleurs s’adresse à Gaétan Barrette pour encadrer, dans une loi, les ressources d’hébergement des personnes âgées.

Cette organe de défense des droits des citoyens face au système de santé veut que le ministre crée un cadre législatif afin d’éviter que les gouvernements continuent d’avoir une totale liberté dans les soins minimaux qu’ils doivent apporter aux personnes âgées.

Le comité demande que cette loi touche tous les types de ressources d’hébergement, que ce soit en milieux institutionnels comme les CHSLD ou en ressources intermédiaires.

En créant une Loi sur la protection des personnes âgées, Québec donnerait des assises aux personnes âgées afin de les protéger contre toutes formes d’abus, qu’ils soient physiques ou psychologiques.

Le président du comité, Marc Turcotte, soutient qu’il faut protéger ces résidents parfois vulnérables :


Le comité veut que cette loi force aussi la consultation des résidents, à savoir si la qualité et la quantité des soins qu’ils obtiennent les satisfont :


Marc Turcotte a longtemps travaillé dans le réseau des services à l’enfance, notamment, comme directeur de la protection de la jeunesse de la Gaspésie-les Îles.

Les lois, dit-il, ont un avantage : celui de baliser les responsabilités d’une société à l’égard de ceux qui habitent un territoire. Encore faut-il, ajoute le président du comité, que les institutions aient les ressources pour faire respecter ces obligations.

Retour

PARTAGER