Informations régionales

Une Gaspésie plus autonome et moins misérable

13 octobre 2016

Des citoyens ont manifesté, hier soir, une volonté de voir la Gaspésie devenir autosuffisante sur le plan alimentaire et se départir d’une image misérabiliste sur la scène nationale.

Une dizaine de personnes ont répondu à l’invitation de la députée de Québec solidaire Manon Massé, qui s’est arrêtée au Quai des Arts à Carleton dans le cadre de sa tournée économique des régions.

Mercredi, avec Patricia Chartier qui a défendu les couleurs du parti aux dernières élections, Manon Massé a visité Merinov, Navigue.com et s’arrêtera chez GD Rail aujourd’hui, toutes des initiatives gaspésiennes.

Invité par Québec Solidaire à s’adresser au public pour parler du projet de Carleton-sur-Mer d’acquérir le quai, le directeur du développement économique Alain Bernier a présenté aussi le raid d’aventure que se tient depuis 3 ans.

En aparté à sa présentation, Alain Bernier s’est montré agacé de voir une faible proportion du lot de bons coups gaspésiens être couverts dans les médias nationaux.

Ceci cultive, selon lui, une culture du misérabilisme aux yeux de la province. Il existe un non-sens, a-t-il dit aussi à Manon Massé, dans les critères d’admissibilité aux subventions de Tourisme Québec.

Le raid d’aventure n’a reçu aucun soutien financier de la part de ce ministère et c’est le cas pour plusieurs autres événements :

 

 

Maude Prud’homme, environnementaliste et citoyenne, a manifesté l’importance de donner à la région les moyens d’être autonome au point de vue alimentaire.

La Gaspésie, vaste région au potentiel agricole indéniable, pourrait être dotée d’une politique alimentaire qui lui est propre, pour permettre aux citoyens d’avoir accès également aux denrées :

 

 

La députée de Québec Solidaire a expliqué que son parti est justement indépendantiste pour pouvoir se départir d’accords de libre-échange et de politiques alimentaires désuètes qui empêchent la province de négocier elle-même les règles qu’elle souhaite se donner en matière de gestion de la forêt publique et de développement agricole, notamment.

Retour

PARTAGER