Informations régionales

Une expérience qui doit se reproduire ailleurs au Québec

19 octobre 2016

Sommité au Québec en matière de lutte à la pauvreté, la chercheure Vivian Labrie a accepté l’invitation d'être présente, hier, à la Journée Pour une société juste.

La chercheure associée à Institut de recherche et d’informations socioéconomiques présentait le fruit d’une étude réalisée avec Simon T. Pepin sur le panier de consommation.

L’enquête statistique a démontré que de 2002 à 2011, un dixième de la population du Québec ne pouvait pas se procurer le minimum pour vivre.

L’équipe a constaté aussi que la moyenne de la population québécoise détenait, pendant la même période, les revenus pour acheter le double de ses besoins de bases.

De plus, les chercheurs ont démontré que si la moitié de la population avait renoncé à hausser ses revenus déjà doublement suffisants de 2002 à 2011, le dixième de la population confiné à s'organiser avec la moitié du minimum aurait pu combler tous ses besoins de base.

Vivian Labrie estime que le processus de mise en situation qui a été expérimenté hier à Bonaventure, pourrait se reproduire partout au Québec.

Elle constate que les inégalités grandissent au fil des années, plutôt que de décroître alors qu’il faudrait avancer à l’inverse :

 

 

Plus encore, la chercheure de l’IRIS estime qu’il y aurait lieu de faire tenter l’expérience aux preneurs de décisions :

 

 

C’était Vivian Labrie, chercheure associée à l’IRIS.

Retour

PARTAGER