Informations régionales

Une demande qui rate sa cible

Guy Gallant

Une demande qui rate sa cible

28 avril 2017

Le président de la Table des préfets se désole de la sortie des députés péquistes, mais affirme comprendre leur situation.

Alors que le dossier du train en Gaspésie fait couler beaucoup d’encre et que des négociations ont lieu présentement pour déterminer la suite des choses, la Table des préfets a demandé aux députés Sylvain Roy et Gaétan Lelièvre de ne plus commenter publiquement ce dossier. Les deux députés ont réagi en publiant un communiqué où ils expliquent qu’ils refusent de se taire. Les députés faisaient aussi un lien entre cette demande et les intentions du président de la Table des préfets de se joindre comme député à l’équipe libérale lors des prochaines élections.

Guy Gallant affirme dans un premier temps que la demande des préfets a peut-être été mal formulée et ainsi mal comprise par les députés. Il explique que le but n’était pas de les museler, mais seulement permettre aux négociations d’avancer loin des médias. Après avoir discuté avec les principaux intéressés Guy Gallant affirme comprendre leur frustration :


D’ailleurs selon Guy Gallant le dossier progresse bien depuis quelques semaines. Il affirme que le gouvernement a fourni plusieurs éléments qui expliquent d’une certaine façon le fait que ce dossier semble trainer en longueur :


Le ministre Laurent Lessard a d’ailleurs confirmé cette semaine que la réfection du rail se fera par étape et, selon les rumeurs, une annonce pourrait survenir le 6 mai prochain. Retour

PARTAGER