Informations régionales

Une absolution conditionnelle

Photo par Monsieur

Une absolution conditionnelle

8 août 2016

La fille de Denis Dion a reçu une absolution conditionnelle suite à la bousculade survenue à son domicile.

Le 18 février 2015, deux jeunes femmes se seraient présentées au domicile de Denis Dion à Miguasha en cognant violemment à la porte. Une fois la porte ouverte, les deux jeunes adultes auraient manifesté leur intention d’agresser la fille de Denis Dion alors âgée de 17 ans. Une altercation est survenue et la fille de Denis Dion a été accusée de voie de fait causant des lésions. Pendant ce temps, Denis Dion s’en est pris à des jeunes hommes qui seraient restés dans la voiture.

La semaine dernière, la jeune femme a reçu sa sentence. Le juge a décrété une absolution conditionnelle. Elle devra rencontrer un psychologue, écrire une lettre d’excuse et faire 75 heures de travaux communautaires.

Son père Denis Dion, qui a été reconnu coupable de voie fait dans ce dossier, a contacté Cieu FM pour exprimer sa déception face à ce jugement. Il reconnaît les gestes posés par lui-même et sa fille, mais il ne comprend pas que les personnes qui se sont rendues à son domicile pour proférer des menaces soient complètement blanchies.

Pour lui, le système de justice s’est rendu complice de l’intimidation dont sa fille a été victime.

Retour

PARTAGER