Informations régionales

Un plan qui a des effets positifs

1 septembre 2016

Chantal Bourdages attribue les bons taux de diplomation au plan stratégique.

La directrice de la Commission scolaire René-Lévesque était très fière de présenter les faits saillants du Portrait des statistiques ministérielles du ministère de l’Éducation où on observe une hausse importante du taux de diplomation et une réduction significative du nombre de décrocheurs. En effet, en 2016 le taux de diplomation atteint 77% soit presque 10% de plus qu’en juin 2008. Concernant le décrochage, les statistiques révèlent que 36 élèves ont décroché en 2013/2014 comparativement à 75 en juin 2008.

Ces résultats démontrent que les moyens mis en place depuis le premier plan stratégique en 2007 ont donné des résultats probants. Parmi les moyens mis en place la directrice mentionne la formation des enseignants et l’augmentation des heures d’orthopédagogie, entre autres 

 

 

 

La directrice a bon espoir d’atteindre les objectifs visés pour 2020, soit une diplomation de 81% et un taux de réussite en français de 81,5% 

 

 

 

La Commission scolaire René-Lévesque est composée de 19 écoles primaires, 4 écoles secondaires, 3 écoles primaires-secondaires, 3 centres d’éducation des adultes et 3 centres de formation professionnelle déployés sur 300 kilomètres entre Percé et les plateaux de la Matapédia.

Retour

PARTAGER