Informations régionales

Un outil indispensable

La député de Québec Solidaire Manon Massé

Un outil indispensable

30 novembre 2016

Québec Solidaire demande au gouvernement d’investir dans la réfection de tout le tronçon ferroviaire gaspésien. 

D'ailleurs, Québec Solidaire s'est joint ce matin au Parti Québécois pour le dépôt d'une motion à l'Assemblée nationale réclamant le retour du train de marchandises.

Le parti, qui a réalisé une tournée de la Gaspésie, a interpellé le ministre des Transports, hier, à l’Assemblée nationale. Par cette sortie, le troisième parti d’opposition donnait son appui aux intervenants gaspésiens qui ont réclamé, de façon concertée, un investissement pour la réfection du rail pour le rendre carrossable jusqu’à Gaspé.

Députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé s’est elle-même déplacée en octobre, dans la région, pour rencontrer différents acteurs économiques. Elle explique que le développement du train est indispensable à plusieurs industries et à l’industrie éolienne en particulier. Elle se dit quand même consciente qu’un réseau ferroviaire efficace en Gaspésie favorisera un développement industriel plus lourd notamment avec la cimenterie de Port-Daniel qui pourrait se servir de l’infrastructure pour le transport de ciment ou de coke de pétrole. Même si ce développement est contraire aux valeurs de Québec Solidaire elle croit que les avantages globaux du train dépassent largement les inconvénients :


 

Le gouvernement du Québec doit préciser d’ici les fêtes quels seraient les investissements qu’il entend mettre sur le chemin de fer gaspésien. Malgré les nombreuses représentations pour que le rail soit remis à niveau afin de permettre le transport de marchandises de Matapédia à Gaspé, le gouvernement martèle que la réfection du réseau se fera par étape.

Retour

PARTAGER